Blockchain Crypto Monnaie

Débuter dans les crypto-monnaies le vrai Guide complêt

Débuter dans les crypto-monnaies

  1. Introduction
  2. Notions de base
  3. Blockchain
  4.  Bitcoin
  5. Bitcoin Minage
  6. Ethereum
  7. Les Portefeuilles (Wallets)
  8. Les différents types de crypto-monnaies
  9. Les différents types de Stablecoins
  10. Comment acheter une crypto-monnaie?
  11. Choisir la meilleure plateforme de trading crypto
  12. Arnaques Crypto, Comment S’en Protéger ?
  13. Conclusion

 

Introduction

Vous avez sûrement déjà entendu parler de Bitcoin, ou de crypto-monnaie, sans trop savoir exactement de
ce qu’il en retourne, nous allons tenter de vous l’expliquer en rentrant dans le vif du sujet.
Les crypto-monnaies sont des espèces numériques conçues pour être plus rapides, moins chères et plus
fiables que les sommes que nous émettons au gouvernement avec de l’argent ou des moyen de paiements
traditionnels.

Au lieu de faire confiance à un gouvernement pour créer votre argent et à des banques pour les stocker,
les envoyer et les recevoir, les utilisateurs négocient directement entre eux et stockent leur argent euxmêmes.
Les crypto-monnaies sont le futur de demain, elle introduisent toutes sortes de nouvelles fonctionnalités,
technologies en plus d’être des devises, ou des actifs numériques.

Nous allons vous aiguiller, vous guider, et vous permettre de mieux vous-y retrouver, en vous présentant
le B-A-BA, les justes bases afin que vous puissiez débuter sereinement dans le milieux de la cryptomonnaie.
Nous avons pris soigneusement le temps d’écrire ces quelques pages, afin qu’une personnes lambda
comprenne le fonctionnement, et les bons réflexes a adopter par rapport aux marchés du monde des
cryptos.

 

 

Notions de Base

Une crypto-monnaie (ou crypto-devise) est un actif numérique conçu pour fonctionner comme un moyen
d’échange utilisant une cryptographie puissante pour sécuriser les transactions financières, contrôler la création
d’unités supplémentaires et vérifier le transfert d’actifs. Les crypto-monnaies utilisent un contrôle décentralisé par
opposition aux systèmes centralisés de monnaie numérique et de banque centrale.
Le contrôle décentralisé de chaque crypto-monnaie fonctionne grâce à la technologie du grand livre distribué que
l’on nommera la Blockchain, généralement cela sert de base de données sur les transactions financières publiques.

Bitcoin, initialement publié comme logiciel à code source ouvert en 2009, est généralement considéré comme la
première crypto-monnaie décentralisée. Depuis la publication de bitcoin, plus de 6000 altcoins (variantes
alternatives de bitcoin ou d’autres crypto-monnaies) ont été créés.

Selon Jan Lansky qui effectue des recherches sur les crypto-devises, les bases de données et le génie logiciel, une
crypto-monnaie est un système qui remplit six conditions:

1. Le système ne nécessite pas d’autorité centrale, son état est maintenu par consensus.
2. Le système conserve une vue d’ensemble des unités de crypto-monnaie et de leurs propriétaires.
3. Le système définit si de nouvelles unités de crypto-monnaie peuvent être créées. Si de nouvelles unités de
crypto-monnaie peuvent être créées, le système définit les circonstances de leur origine et détermine
comment déterminer la propriété de ces nouvelles unités.
4. La propriété des unités de crypto-monnaie peut être prouvée exclusivement par cryptographie.
5. Le système permet d’effectuer des transactions dans lesquelles la propriété des unités cryptographiques
est modifiée. Un relevé de transaction ne peut être émis que par une entité prouvant la propriété actuelle
de ces parts.
6. Si deux instructions différentes pour changer la propriété des mêmes unités cryptographiques sont entrées
simultanément, le système en exécute au plus une.
En mars 2018, le mot cryptocurrency a été ajouté au dictionnaire Merriam-Webster.

 

 

Altcoin

Le terme altcoin a diverses définitions similaires. Stephanie Yang du Wall Street Journal a défini les altcoins
comme des “monnaies numériques alternatives”, tandis que Paul Vigna, également du Wall Street Journal, a décrit
les altcoins comme des versions alternatives du bitcoin.

Jeton crypto

Un compte blockchain peut fournir des fonctions autres que le paiement, par exemple dans des applications
décentralisées ou des contrats intelligents. Dans ce cas, les unités ou pièces sont parfois appelées jetons
cryptographiques (ou cryptotoken).

La Blockchain

La validité des pièces de chaque crypto-monnaie est fournie par une blockchain. Une blockchain est une liste
grandissante d’enregistrements, appelés blocs, liés et sécurisés par cryptographie . Chaque bloc contient
généralement un pointeur de hachage en tant que lien vers un bloc précédent, un horodatage et des données de
transaction . De par leur conception, les blockchains sont intrinsèquement résistants à la modification des données.
Il s’agit “d’un grand livre distribué et ouvert, capable d’enregistrer les transactions entre deux parties de manière
efficace, vérifiable et permanente”.

Pour une utilisation en tant que grand livre distribué, une blockchain est généralement gérée par un réseau peer-topeer adhérant collectivement à un protocole de validation de nouveaux blocs. Une fois enregistrées, les données
d’un bloc donné ne peuvent pas être modifiées rétroactivement sans la modification de tous les blocs suivants, ce
qui nécessite une collusion de la majorité du réseau.

La blockchain est remarquable pour plusieurs raisons. La rapidité, la sécurité et l’efficacité de la technologie sont
toutefois les points forts. Parmi les nombreuses utilisations de cette blockchain, les quatres suivantes vont changer
le monde.

1. Protection du droit d’auteur pour les artistes

La blockchain aura un impact important sur les actionnaires de l’industrie du divertissement en raison de
son potentiel de protection du droit d’auteur. Blockchain s’est avéré être un système robuste qui crée des
enregistrements authentiques. Cette technologie sera donc utilisée pour valider des achats authentiques.
Dans un monde où le piratage entraîne de lourdes pertes, la blockchain sera cruciale pour la protection de
la propriété des artistes.

2. Validation des contrats

Le système de blockchain à authentification forte sera également utile pour la création de contrats. Des
technologies telles que celles qu’offre la pièce Ethereum, sont concentrées sur la création de contrats à
exécution automatique qui sont contraignants. Un tel système augmentera les niveaux de confiance entre
les parties impliquées dans tout type d’activité impliquant le transfert d’actifs.L’un des plus grands défis
de la gouvernance des pays modernes est la question de l’intégrité dans les processus électoraux. Même si
la technologie a déjà été utilisée pour le vote, il n’y a toujours que très peu de confiance dans les systèmes.
Le fait que la manipulation soit une possibilité signifie qu’il n’y a pas beaucoup de confiance. La plupart
des sociétés ont opté contre le vote en ligne jusqu’à ce qu’un système à l’abri des menaces de piratage
informatique soit développé. La blockchain peut être utilisée dans la gouvernance où la validation des
votes est nécessaire. Le système est infaillible puisqu’il est décentralisé.

3. Stockage de données en Cloud

À mesure que le monde devient de plus en plus dépendant des données, l’importance d’un système de
stockage en nuage plus sûr ne cesse de croître. Les données personnelles et les données de l’entreprise
continueront à être stockées en ligne, car le cloud offre le plus d’avantages. La plupart des systèmes de

stockage en nuage actuellement en place utilisent une technologie non seulement vulnérable au piratage,
mais également obsolète. La blockchain sera donc une option plus sûre et plus efficace. L’utilisation de
cette technologie dans les systèmes de stockage en nuage va non seulement la rendre plus attrayante pour
les utilisateurs, mais elle limitera massivement les problèmes d’intégrité des données.

4. Partage de contenu

Ces dernières années, de nombreux scandales ont eu lieu autour de sites de réseautage social et de partage
de contenu. Les problèmes résultent en grande partie du manque d’indépendance. La censure accrue du
contenu a rendu Internet moins gratuit. Avec la blockchain, les tentatives de censure seront plus difficiles
en raison de la nature décentralisée de la blockchain.

Bitcoin

La finance, comme la plupart des inventions humaines, évolue constamment. Au début, c’était fondamental: les
produits alimentaires étaient échangés contre du bétail et les animaux contre des ressources comme le bois ou le
maïs. Il a progressé vers les métaux précieux, tels que l’argent et l’or. Et maintenant, la prochaine étape de
l’évolution financière est apparue.

Cette nouvelle forme de monnaie a constamment évolué au cours de la dernière décennie, développée par une
personne inconnue et gérée par un groupe constitué des plus brillants esprits en matière de technologie. C’est une
nouvelle forme d’argent créé et détenu numériquement, et le plus important, bien sûr, c’est qu’aucun
gouvernement ne l’a ou ne détermine sa valeur – la communauté des réseaux peer-to-peer.
Nous appelons cet argent neuf, “Bitcoin”.

Traditionnellement, la devise américaine était basée sur l’or – vous pouvez donner un dollar à la banque et
recevoir un montant fixe en or. En revanche, Bitcoin n’est pas basé sur de l’argent ou de l’or, mais sur des preuves
mathématiques validées par un livre public appelé technologie blockchain.

Une seule institution, telle que le gouvernement, ne contrôle pas le réseau Bitcoin. L’idée à la base de la
technologie a toujours été – et demeure – celle de la décentralisation, c’est-à-dire rester complètement indépendante
d’une autorité centrale, comme une banque, un gouvernement ou un pays. Tout le monde peut accéder au logiciel
open-source qui fait fonctionner Bitcoin et aux personnes intéressées qui le maintiennent.
Il y a beaucoup de questions à propos de Bitcoin, mais la plus commune à poser est «Qui l’a créé?». Cette réponse
n’est pas simple, car l’identité du créateur reste un mystère. Tout ce que nous avons est un pseudonyme – Satoshi
Nakamoto. Les comptes ne sont plus actifs. les pièces de son portefeuille n’ont jamais été dépensées. Satoshi
Nakamoto a disparu du monde, à ce qu’il semblerait.

Fast Company a récemment publié un article suggérant que Satoshi Nakamoto pourrait être un groupe de
personnes comprenant Neal King, Vladimir Oksman et Charles Bry. Apparemment, ces trois personnes ont
demandé un brevet lié à la communication sécurisée deux mois seulement avant l’achat du domaine Bitcoin.org.
C’est peut-être une coïncidence. peut-être que non.

Ce que nous avons, cependant, sont des faits:
Le 31 octobre 2008, «Bitcoin: un système de paiement électronique entre homologues» a été posté sur une liste de
diffusion pour la cryptographie, publiée sous le nom «Satoshi Nakamoto». Le livre blanc a exposé les bases du
fonctionnement de Bitcoin.

Le 18 août 2008, une personne ou une entité inconnue a enregistré le domaine Bitcoin.org.
Le 8 janvier 2009, la première version de Bitcoin est annoncée et, peu après, le minage de Bitcoin commence.
Le mystère qui entoure Satoshi Nakamoto convient bien; la confidentialité était une valeur clé pour Bitcoin et ses
utilisateurs. D’autres ont tenté de revendiquer sa place, notamment un Australien du nom de Craig Wright, qui a
depuis retiré sa demande et se cache derrière Bitcoin SatoshiVision (BSV) dorénavant.

L’acceptation de Bitcoin est une décision stratégique de la part de ces entreprises, qui cherchent pour la plupart à
consolider leur position auprès d’un public féru de technologie.

Bitcoin présente de nombreux avantages et diverses raisons, notamment:

Paiement plus rapide: l’acceptation des virements électroniques et des chèques prend beaucoup de temps
et le paiement peut prendre plusieurs jours. Bitcoin est plus rapide et peut prendre quelques minutes,
plutôt que plusieurs jours pour traiter un paiement.

Frais de transaction réduits: Le coût pour accepter des Bitcoins est inférieur à d’autres méthodes de
paiement, telles que les cartes de crédit ou Paypal.

Indépendant des gouvernements: comme Bitcoin est décentralisé, vous en êtes le propriétaire – aucune
autorité n’a le droit d’enlever votre Bitcoin. Les personnes qui s’inquiètent de la dégradation des systèmes
bancaires traditionnels trouvent cet avantage majeur.

Suppression des rétro-facturations: une fois le bitcoin envoyé, vous ne pouvez plus faire de rétrofacturation comme avec un paiement par carte de crédit, ce qui élimine les «fraudes en matière de rétrofacturation» souvent utilisées par les criminels et les fraudeurs.

Protection contre l’inflation: avec une monnaie fiduciaire, le gouvernement peut imprimer autant d’argent
qu’il le souhaite – cela diminue considérablement la valeur de la monnaie et peut entraîner une inflation.
En revanche, Bitcoin a un nombre fixe – après qu’ils aient tous été «minés», plus aucun Bitcoin ne sera
créé. La rareté est un aspect important de la monnaie qui la protège de l’inflation.

Propriété de la monnaie: Avec Bitcoin, vous possédez vos pièces. Avec d’autres formes de fiat numérique,
telles que Paypal, vos avoirs peuvent être conservés et votre compte peut éventuellement être suspendu,
vous excluant de vos gains. Bitcoin vous met le contrôle.

Bien qu’il puisse être utilisé pour acheter des articles auprès de grands détaillants, il est également traité comme
une propriété par les juridictions gouvernementales, telles que l’IRS.

L’IRS a publié un guide sur Bitcoin à des fins fiscales, indiquant qu’il traitera les monnaies virtuelles en tant que
propriété aux fins fédérales. Ils continuent en disant que:

Dans certains environnements, la monnaie virtuelle fonctionne comme une monnaie «réelle» – c’est-à-dire que les
pièces de monnaie et les billets de banque des États-Unis ou de tout autre pays désigné comme ayant cours légal,
circule et est habituellement utilisé et accepté comme moyen d’échange dans les pays en développement. le pays
d’émission – mais il n’a pas le statut de cours légal dans aucune juridiction.

L’avis indique que la monnaie virtuelle est traitée comme une propriété aux fins de l’impôt fédéral américain.
En règle générale, la propriété est presque toujours quelque chose de tangible qui peut être détenu dans le domaine
physique.

Outre les indications de l’IRS, la Commodities Futures Trading Commission des États-Unis a déclaré en 2015 que
le bitcoin est en fait une marchandise.

Bitcoin Minage

Avant de commencer à miner Bitcoin, il est utile de comprendre ce que signifie réellement le minage de Bitcoin.
Le minage de bitcoins est légale et est réalisée en exécutant des processus de vérification de hachage avec
l’algorithme SHA256 afin de valider les transactions Bitcoin et de fournir la sécurité requise pour le registre
public du réseau Bitcoin. La vitesse à laquelle vous minez des Bitcoins est mesurée en hash par seconde.
Le réseau Bitcoin compense les efforts des mineurs Bitcoin en libérant bitcoin à ceux qui apportent la puissance
de calcul nécessaire. Cela se présente sous la forme de bitcoins nouvellement émis et des frais de transaction
inclus dans les transactions validées lors de l’extraction de bitcoins. Plus vous contribuez à la puissance de calcul,
plus grande sera votre part de la récompense.

L’écosystème minier au niveau du matériel :

Minage par CPU

Les premières versions du client Bitcoin autorisaient les utilisateurs à utiliser leurs processeurs.
L’avènement de l’extraction de GPU a rendu financièrement imprudente l’exploitation de la CPU, car le
nombre de bitcoins produits par l’extraction de la CPU est devenu inférieur au coût de l’énergie nécessaire
à son exploitation. L’option a donc été supprimée de l’interface utilisateur du client Bitcoin principal.

Minage par GPU

L’exploitation de GPU est considérablement plus rapide et plus efficace que l’extraction de processeur.

Minage par FPGA

L’exploitation de FPGA est une méthode d’extraction très efficace et rapide, comparable à l’extraction de
GPU et surpassant considérablement l’extraction de CPU. Les FPGA consomment généralement de très
petites quantités d’énergie avec des indices de hachage relativement élevés, ce qui les rend plus viables et
plus efficaces que l’exploitation minière par GPU.

Minage par ASIC

Un circuit intégré spécifique à une application, ou ASIC, est une puce conçue et fabriquée dans un but
très spécifique. Les ASIC conçus pour l’exploitation minière Bitcoin ont été lancés pour la première fois
en 2013. En ce qui concerne la quantité d’énergie consommée est plus réduite par rapport aux systèmes
processeurs précédents, ils sont beaucoup plus rapides que toutes les technologies précédentes et ont déjà
réalisé l’exploitation minière GPU financièrement.

Minage par Cloud mining

Les entrepreneurs miniers fournissent des services miniers en ASIC dont les performances sont spécifiées
dans un contrat, souvent appelé “contrat minier”. Ils peuvent, par exemple, louer un niveau spécifique de
capacité d’exploitation minière à un prix déterminé pour une durée déterminée.
Le minage de Bitcoin se fait donc avec du matériel ASIC, dû à la difficulté de minage actuel qui ne vous permet
plus de miner avec un simple ordinateur.

 

Ethereum

Ethereum est-il similaire à Bitcoin? En quelque sorte, mais pas vraiment.

A l’instar de Bitcoin, Ethereum est un réseau blockchain public distribué. Bien qu’il existe des différences
techniques significatives entre les deux, la distinction la plus importante à noter est que Bitcoin et Ethereum
diffèrent considérablement par leur objectif et leurs capacités. Bitcoin offre une application particulière de la
technologie blockchain, un système d’argent électronique peer to peer permettant le paiement en ligne par Bitcoin.
Alors que la blockchain Bitcoin est utilisée pour suivre la propriété de la monnaie numérique (bitcoins), la
blockchain Ethereum se concentre sur l’exécution du code de programmation de toute application décentralisée.
Dans la blockchain Ethereum, au lieu d’exploiter Bitcoin, les mineurs s’efforcent de gagner l’Ether, un type de
jeton de cryptage qui alimente le réseau. Au-delà d’une crypto-monnaie échangeable, Ether est également utilisé
par les développeurs d’applications pour payer les frais de transaction et les services fournis sur le réseau
Ethereum.

Il existe un deuxième type de jeton utilisé pour payer les frais des mineurs pour l’inclusion de transactions dans
leur bloc, il s’agit du gaz, et chaque exécution de contrat intelligent nécessite l’envoi d’une certaine quantité de gaz .
Qu’est-ce qu’un contrat intelligent (smart contract)?

Un contrat intelligent est simplement une expression utilisée pour décrire un code informatique pouvant faciliter
l’échange d’argent, de contenu, de propriété, d’actions ou de tout élément de valeur.
Lorsqu’il est exécuté sur la blockchain, un contrat intelligent devient un programme informatique autonome qui
s’exécute automatiquement lorsque des conditions spécifiques sont remplies. Parce que les contrats intelligents
fonctionnent dans la blockchain, ils fonctionnent exactement comme ils ont été programmés, sans aucune
possibilité de censure, de temps d’arrêt, de fraude ou d’interférence de tiers.

L’innovation principale d’Ethereum, est la machine virtuelle Ethereum (EVM), qui est un logiciel complet de
Turing fonctionnant sur le réseau Ethereum.

Il permet à n’importe qui d’exécuter un programme quelconque, quel que soit le langage utilisé, avec
suffisamment de temps et de mémoire. La machine virtuelle Ethereum rend le processus de création d’applications
blockchain beaucoup plus simple et efficace qu’auparavant.

Qu’est-ce que Ethereum et à quoi peut-il servir?

Ethereum permet aux développeurs de créer et de déployer des applications décentralisées. Une application
décentralisée ou Dapp sert un objectif particulier à ses utilisateurs.
Bitcoin, par exemple, est une Dapp qui fournit à ses utilisateurs un système d’argent électronique peer to peer
permettant les paiements en ligne par Bitcoin. Les applications décentralisées étant composées de code s’exécutant
sur un réseau blockchain, elles ne sont contrôlées par aucune entité individuelle ou centrale.
Tous les services centralisés peuvent être décentralisés à l’aide d’Ethereum. Pensez à tous les services
intermédiaires qui existent dans des centaines de secteurs différents. Des services évidents comme les prêts
fournis par les banques aux services intermédiaires que la plupart des gens pensent rarement, comme les registres
de titres, les systèmes de vote, la conformité réglementaire, etc.

Ethereum peut également être utilisé pour créer des organisations autonomes décentralisées (DAO). Un DAO est
une organisation totalement autonome et décentralisée, sans leader unique. Les DAO sont gérés par code de
programmation, sur une collection de contrats intelligents écrits sur la blockchain Ethereum.

Le code est conçu pour remplacer les règles et la structure d’une organisation traditionnelle, en éliminant le besoin
de personnel et de contrôle centralisé. Un DAO appartient à tous ceux qui achètent des jetons, mais au lieu que
chaque jeton équivaut à des actions et à une propriété, les jetons agissent comme des contributions qui donnent
aux gens le droit de vote.

Ethereum est également utilisé comme plate-forme pour lancer d’autres crypto-devises. Grâce à la norme de jeton
ERC20 définie par la fondation Ethereum, d’autres développeurs peuvent émettre leurs propres versions de ce

jeton et collecter des fonds avec une offre de pièces initiale (ICO). Dans cette stratégie de collecte de fonds, les
émetteurs du jeton fixent le montant qu’ils souhaitent collecter, l’offrent à la foule et reçoivent Ether en échange.
Des milliards de dollars ont été collectés par les ICO sur la plate-forme Ethereum au cours des deux dernières
années, et l’une des crypto-monnaies les plus précieuses au monde, EOS, est un jeton ERC20.

La plate-forme Ethereum aide également à changer notre façon d’utiliser Internet. Les applications décentralisées
poussent un changement fondamental d’un Internet d’information permettant de visualiser, d’échanger et de
communiquer instantanément des informations sur un Internet de valeur où les utilisateurs peuvent échanger une
valeur immédiate sans intermédiaire.

Alors que le secteur continue d’enquêter sur les plates-formes blockchain, il est évident qu’ Ethereum est en train
de devenir un leader de facto.
Par exemple, il y a quelques jours, JPMorgan a ouvert au public sa plate-forme Quorum, conçue et développée
autour du client Go Ethereum par Jeff Wilcke et son équipe. Plusieurs autres grandes banques utilisent Ethereum
et Microsoft y ancrera sa plate-forme Bletchley en tant qu’élément fondamental de la blockchain.

 

Les Portefeuilles (Wallets)

Des millions de personnes utilisent des portefeuilles de crypto-monnaie, mais leur fonctionnement est mal
compris. Contrairement aux portefeuilles «de poche» traditionnels, les portefeuilles numériques ne stockent pas la
monnaie. En fait, les monnaies ne sont pas stockées dans un emplacement unique ou existent sous aucune forme
physique. Tout ce qui existe sont des enregistrements de transactions stockées dans la blockchain.
Les portefeuilles de crypto-monnaie sont des logiciels qui stockent vos clés publique et privée et s’interface avec
différentes chaînes de blocs afin que les utilisateurs puissent surveiller leur solde, envoyer de l’argent et effectuer
d’autres opérations.

Lorsqu’une personne vous envoie des bitcoins ou tout autre type de devise numérique, elle signe essentiellement la
propriété des pièces à l’adresse de votre portefeuille.
Pour pouvoir utiliser ces pièces et déverrouiller les fonds, la clé privée stockée dans votre portefeuille doit
correspondre à l’adresse publique à laquelle la devise est affectée.

Si les clés publique et privée concordent, le solde de votre portefeuille numérique augmentera et les expéditeurs
diminueront en conséquence. Il n’y a pas d’échange réel de vraies pièces. La transaction est signifiée simplement
par un enregistrement de transaction sur la blockchain et un changement de solde dans votre portefeuille de
crypto-monnaie.

Quels sont les différents types de portefeuilles ?

Il existe plusieurs types de portefeuilles offrant différentes manières de stocker et d’accéder à votre devise
numérique. Les portefeuilles peuvent être divisés en trois catégories distinctes: logiciels, matériel et papier.
Les portefeuilles logiciels peuvent être des ordinateurs de bureau, mobiles ou en ligne.

Bureau: les portefeuilles sont téléchargés et installés sur un PC ou un ordinateur portable. Ils ne sont
accessibles qu’à partir du seul ordinateur sur lequel ils sont téléchargés. Les portefeuilles de bureau
offrent l’un des niveaux de sécurité les plus élevés. Toutefois, si votre ordinateur est piraté ou infecté par
un virus, vous risquez de perdre tous vos fonds.

En ligne: les portefeuilles fonctionnent sur le cloud et sont accessibles à partir de tout appareil
informatique, en tout lieu. Bien qu’ils soient plus pratiques, les portefeuilles en ligne stockent vos clés
privées en ligne et sont contrôlés par des tiers, ce qui les rend plus vulnérables aux attaques de piratage et
au vol.

Mobile: les portefeuilles fonctionnent sur une application de votre téléphone et sont utiles car ils peuvent
être utilisés partout, y compris dans les magasins. Les portefeuilles mobiles sont généralement beaucoup
plus petits et simples que les portefeuilles de bureau en raison de l’espace limité disponible sur un mobile.

Matériel: les portefeuilles diffèrent des portefeuilles logiciels en ce qu’ils stockent les clés privées d’un
utilisateur sur un périphérique matériel, tel qu’une clé USB. Bien que les portefeuilles matériels
effectuent des transactions en ligne, ils sont stockés hors ligne, ce qui offre une sécurité accrue. Les
portefeuilles matériels peuvent être compatibles avec plusieurs interfaces Web et peuvent prendre en
charge différentes devises. cela dépend de celui que vous décidez d’utiliser.

Papier: les portefeuilles sont faciles à utiliser et offrent un très haut niveau de sécurité. Bien que le terme
portefeuille papier puisse simplement désigner une copie ou une impression physique de vos clés
publique et privée, il peut également faire référence à un logiciel utilisé pour générer de manière sécurisée
une paire de clés qui sont ensuite imprimées. L’utilisation d’un portefeuille en papier est relativement
simple. Le transfert de Bitcoin ou de toute autre devise sur votre portefeuille papier se fait par le transfert
de fonds de votre portefeuille logiciel à l’adresse publique indiquée sur votre portefeuille papier. Sinon, si
vous souhaitez retirer ou dépenser de l’argent, tout ce que vous avez à faire est de transférer des fonds de
votre portefeuille papier vers votre portefeuille logiciel. Ce processus, peut être effectué manuellement en
entrant vos clés privées ou en scannant le code QR sur le portefeuille papier.

Les différents types de crypto-monnaies

En savoir plus sur les actifs de blockchain peut être décourageant quand il y en a plus de 7000!
Heureusement, il peut être un peu plus facile de comprendre ces actifs lorsque vous les séparez en différents types
de crypto-monnaie.

La plupart des actifs cryptographiques appartiennent à l’une des catégories suivantes:

Devises de paiement

Économies blockchain

Pièces de confidentialité

Jetons utilitaires

Stablecoins

 

Devises de paiement

Comme son nom l’indique, ces actifs sont principalement destinés aux paiements et sont donc appelés devises de
paiement. Par exemple, vous pouvez utiliser des monnaies de paiement pour payer des biens ou des services,
payer vos factures, effectuer un retrait des monnaies numériques vers des monnaies locales telles que l’euro, etc.
Chaque actif numérique peut théoriquement être utilisé pour payer des objets, mais l’adoption ou l’acceptation par
les commerçants des fournisseurs de biens et de services est plus répandue pour les devises de paiement.
Les crypto-monnaies telles que Bitcoin (BTC), Litecoin (LTC), Bitcoin Cash (BCH) et autres sont des monnaies
de paiement populaires et bien connues.

Économies blockchain

Les Blockchain Economies, également appelées plates-formes blockchain, vont au-delà des fonctionnalités de la
technologie blockchain.
Ces plates-formes vous permettent de créer vos propres actifs numériques (généralement appelés jetons),
applications décentralisées (Dapps), etc. sur leur plate-forme. Par conséquent, les plates-formes blockchain
deviennent leurs propres «économies blockchain» avec différents actifs, applications et plus.
Certaines économies de chaîne de blocs dont vous avez peut-être entendu parler sont Ethereum (ETH), Ethereum
Classic (ETC), EOS (EOS), NEO (NEO), Lisk (LSK), Waves (WAVES) et Tron (TRX).

Pièces de confidentialité

Certains actifs numériques sont créés en mettant l’accent sur la confidentialité. Dans les transactions de pièces
confidentielles, seuls l’expéditeur et le destinataire connaissent le nombre de pièces échangées. En outre, le solde
de l’adresse du portefeuille Privacy Coin est uniquement connu du propriétaire du portefeuille.
Les actifs cryptographiques tels que Dash (DASH), Monero (XMR), PIVX (PIVX), etc., sont des exemples de
pièces de confidentialité.

Jetons utilitaires

Les jetons utilitaires sont des jetons numériques utilisés pour un produit ou un service basé sur une chaîne de
blocs. Ils fonctionnent sur une plate-forme blockchain ou, en d’autres termes, font partie d’une économie
blockchain. La plupart des jetons utilitaires sont des jetons ERC20 qui s’exécutent sur la chaîne de blocs Ethereum,
mais d’autres types de jetons, tels que les jetons TRC10 et TRC20, ont également vu le jour.
Golem (GNT) est un exemple de jeton d’utilité. Golem est une plate-forme où les utilisateurs peuvent
payer GNT pour louer de la puissance de calcul pour des tâches gourmandes en mémoire.

Outre GNT, il existe d’autres exemples de jetons utilitaires, notamment le jeton d’attention de base (BAT),
le code civique (CVC), l’OmiseGo (OMG) et le 0x (ZRX).

Stablecoins

Ces actifs sont très populaires parmi les traders habituels, car ils ont toujours le même prix (ou le même objectif),
contrairement aux autres actifs numériques, dont la valeur peut fortement fluctuer. Par exemple, si un opérateur
estime qu’un actif va bientôt perdre de la valeur, il peut le vendre contre une devise fixe pour éviter toute perte
financière.

Les différentes pièces de monnaie suivent différentes méthodes pour maintenir un prix stable.
Des exemples de pièces de monnaie sont les pièces en dollar (USDC), Paxos (PAX), Gémeaux (GUSD), TrueUSD
(TUSD), Tether (USDT), Ou encore Stasis euro.

 

Les différents types de Stablecoins

Les Stablecoins sont de trois types :

1. Stablecoin avec garantie Fiat:

Les Stablecoins, adossées à des réserves comme le USD, l’EUR, etc., sont des Stablecoins
collatéralisés par Fiat et constituent la meilleure monnaie dans laquelle investir.

2. Stablecoins crypto-collatéralisés

Les Stablecoins adossées à d’autres crypto-monnaies sont appelées Stablecoins cryptocollatérisées. Ces pièces comportent un risque et doivent encore être testées.
3. Stablecoins non-garantis

Les Stablecoins sans aucun support sont des Stablecoins non garantis. Leur offre est régie de
manière algorithmique par ses contrats intelligents qui continuent à se développer ou se
contracter pour maintenir les prix stables.

Quels sont les avantages et les inconvénients des Stablecoins?

Chaque monnaie a parfois ses avantages et ses inconvénients. De même, Stablecoins la monnaie numérique a des
aspects négatifs et positifs. Les sociétés du monde crypto recherchent un Stablecoins pour faire face à la volatilité,
ce qui peut être réalisé lorsqu’elles connaissent les avantages ou les inconvénients du Stablecoin.

Avantages de Stablecoins:

Comme chaque monnaie, les Stablecoins ont aussi leurs avantages, ce qui les rend acceptables. Ici, nous listons
les avantages de Stablecoins et vous pourrez en apprendre plus sur les meilleurs Stablecoins:

Donne la paix mentale tout en échangeant.

Liquidation facile à la fois pour les traders et les investisseurs en cas de chute du marché.

Remplit l’instabilité.

Inconvénients des Stablecoins:

Les pièces de monnaie ne font pas exception, tout comme les autres pièces de monnaie, elles aussi ont des
inconvénients.

Ils fournissent des manipulations et des manipulations de marché cryptographiques comme l’USD.

Certains d’entre eux ne sont pas du tout protégés par des actifs.

Plus centralisé car une entreprise les contrôle.

Ils montent ou descendent jusqu’à (+/-) 10%

Fonctionne dans le problème insoluble de Blockchain.

 

Comment acheter une crypto-monnaie?

Les plus grandes bourses de crypto-monnaie vous permettront de convertir facilement de l’argent physique en
argent numérique. Ils accepteront les virements bancaires, les cartes de crédit, etc.
Certains accepteront même PayPal, bien que certains échanges aient hésité à le faire récemment en raison de
rétractations sans scrupules.

Peu importe où vous vivez ou la devise mondiale que vous possédez, il existe un système d’échange de cryptomonnaie permettant de convertir vos dollars, roupies, yens, euros ou francs en bitcoins, ethereum, litecoins ou
stellar Lumens.

Pour récapituler, voici les principales choses à garder à l’esprit lorsque vous décidez où acheter de la cryptomonnaie:
Soyez honnête avec vous-même sur votre compréhension de la crypto-monnaie et trouvez un site qui correspond à
votre niveau d’expérience.

Lisez les commentaires pour voir ce que les autres utilisateurs ont à dire sur les échanges crypto-devises qui vous
intéressent.

Déterminez comment vous souhaitez acheter votre crypto-monnaie. La plupart des plateformes vous permettront
d’effectuer des virements bancaires ou électroniques. Certains vous permettront même de vous rencontrer en face
à face pour convertir votre argent en actifs numériques. Peu accepteront PayPal en raison des risques pour les
vendeurs.

Assurez-vous de faire vos devoirs sur les taux de conversion. Les valeurs des différentes crypto-monnaies
changent à peu près toutes les minutes. Assurez-vous de bien comprendre la valeur actuelle de votre devise
mondiale, ainsi que la valeur de la crypto-monnaie à laquelle vous souhaitez convertir votre argent.

Vous pouvez choisir parmi de nombreux échanges de crypto-monnaie. Choisir le bon pour vos besoins particuliers
demandera un peu d’effort de votre part, mais une fois que vous aurez trouvé le site de votre choix, vous pourrez
faire votre commerce et être sur votre chemin pour faire des achats en ligne ou même investir pour en faire plus.
argent.

Quels sont les risques d’investir dans la crypto-monnaie?

Bien que la croissance du monde de la cryptographie présente clairement beaucoup de potentiel, investir dans la
crypto-monnaie est risqué et vous ne devez jamais allouer plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.
Certains des principaux risques incluent la volatilité, les pièces frauduleuses et les problèmes fondamentaux liés à
la technologie sous-jacente.

Volatilité
Comme mentionné précédemment, il est tout à fait normal qu’une crypto-monnaie fluctue de 20% par jour.
Toutefois, cela s’applique également à la baisse.Les crypto-monnaies sont également extrêmement
cycliques, dans un marché baissier crypto-monétaire, il est courant que la pièce moyenne perde 80% de sa
valeur en un an.

Fraudes
L’espace de crypto-monnaie est un terrain de jeu pour les fraudeurs et les mauvais acteurs, et vous devez
garder cela à l’esprit comme un risque lorsque vous investissez. En règle générale, évitez les offres trop
belles pour être vraies.Un exemple de ceci est Bitconnect. La pièce de monnaie promise promet 40% de
bénéfices chaque mois à ses investisseurs. Il va sans dire que la plate-forme s’est avérée être un système
pyramidal et que les investisseurs ont perdu la totalité de leur capital lorsque la pièce est tombée à zéro.

Risque fondamental
Blockchain, la technologie qui alimente la plupart des crypto-monnaies, est encore extrêmement jeune et

nous ne savons pas encore si c’est la meilleure approche du problème que les crypto-monnaies tentent de
résoudre.

Y a-t-il un bon moment pour acheter une crypto-monnaie?

Beaucoup de gens se demandent si le moment est opportun d’acheter Bitcoin ou d’investir dans la crypto-monnaie.
Le fait est que, même s’il existe certaines tendances générales en matière de prix, personne ne peut vous dire avec
précision le meilleur moment pour acheter une crypto-monnaie.

Vous pouvez surveiller deux facteurs principaux lorsque vous essayez de décider si le moment est venu d’acheter
une crypto: la saisonnalité et les cycles du marché.
Historiquement, les crypto-monnaies se rassemblent généralement en février, mars et fin décembre. Bien que cette
tendance se soit peut-être parfaitement coïncidé au fil des ans, certains pensent que ces hausses pourraient être
liées à la saison des impôts.

Beaucoup de gens appellent ce phénomène «alt saison», car ce sont surtout les altcoins qui génèrent des
rendements très élevés au cours de ces périodes.
“Altseason” est une période de temps où les prix des altcoins montent en flèche.
Le deuxième facteur, probablement le plus important, consiste à surveiller le cycle du marché. Il est évidemment
préférable d’acheter des crypto-monnaies avec un rabais de 80% par rapport à leur sommet record que d’acheter
au sommet pendant une frénésie. Cependant, souvent, vous n’aurez peut-être pas l’occasion d’acheter à des prix
défiant toute concurrence. À en juger par les prix passés, une fois que le marché de la crypto-monnaie est entré
dans un nouveau marché haussier, il ne s’arrête souvent pas tant que le prix de la plupart des pièces n’a pas été
multiplié par dix.

Par conséquent, si vous ne parvenez pas à atteindre le fond du marché baissier, c’est le bon moment pour utiliser
Bitcoin et d’autres monnaies cryptées: chaque fois que le prix baisse. Le bitcoin baisse souvent de 10 à 15% lors
des hausses avant de continuer à grimper, ce qui peut être exploité dans votre stratégie d’investissement.

Si vous exploitez une entreprise et que vous avez le courage d’essayer d’investir ailleurs, la meilleure chose à faire
pour vous est peut-être d’acheter et de vendre du bitcoin. Les enjeux sont élevés, mais si vous réussissez bien,
vous pourrez devenir riche en peu de temps.

Choisir la meilleure plateforme de trading crypto?

Les commerçants tiennent compte de nombreux facteurs, mais s’ils sont interrogés sur ce qu’ils jugent le plus
important, les 4 ci-dessous figurent toujours en tête de la liste des réponses.
Liquidité
Le site ou la plate-forme que vous utilisez pour le trading en bitcoins aura un effet direct sur la liquidité de votre
investissement. La liquidité d’un actif fait référence à sa capacité à être convertie en espèces. Cela peut aussi
signifier la possibilité d’être vendu ou acheté à son juste prix.

Pour Bitcoin et les plates-formes qui le négocient, une liquidité élevée signifie la capacité d’une entreprise de
négociation de permettre à ses investisseurs de convertir leur bitcoin en argent comptant. Cela signifie également
que les investisseurs bénéficient de services API robustes et de frais modérés dans leurs transactions avec la
société avec laquelle ils traitent.

Si les gens parlent de bénéficier de petits écarts, cela signifie également qu’ils bénéficient d’une liquidité élevée
dans l’achat et la vente de bitcoins.

Outils de trading

Nous parlons ici d’outils permettant aux traders de faciliter l’échange de bitcoins.
Premièrement, il existe des outils permettant aux traders d’acheter des bitcoins rapidement. Exemple: Coinbase.
En l’utilisant, vous pouvez acheter dans de nombreux pays en utilisant simplement votre carte de crédit.
Un autre outil à considérer est Binance, un outil en ligne que vous pouvez utiliser pour échanger votre Bitcoin
contre une autre crypto-monnaie.

D’autres outils à vérifier sont les outils de cartographie comme Coinigy et ZeroBlock. Vous pouvez également
utiliser des outils de stockage à froid, tels que TRezor et jaxx.io.
Sécurité
La sécurité de votre argent est votre principale préoccupation. Étant donné que les plateformes de trading en ligne
sont susceptibles d’être piratées, les sites de trading promettent aux recrues potentielles que leur argent est
complètement protégé avec elles.

Certains d’entre eux vous diront qu’ils effectuent des contrôles de sécurité informatiques réguliers. D’autres vont
vous convaincre en disant qu’ils rendent compte régulièrement de leurs audits financiers aux clients. Certains vous
diront qu’ils mettront 99% de votre actif bitcoin hors ligne pour le protéger de la fraude en ligne.

Pour obtenir plus de sécurité pour votre argent, vérifiez si l’entreprise est entièrement assurée. Une entreprise
entièrement assurée signifie qu’elle est couverte par l’assurance FDIC. Vérifiez le montant maximum qu’ils
couvrent pour l’assurance.

Honoraires
Les commerçants recherchent les frais de transaction de bitcoin les plus bas. Différentes plateformes d’échange
diffèrent par leurs frais. Par exemple, pour une transaction de 1 000 $, un site facture 2 $, 4,6 $ ou 5 $. Ce sont les
frais maximum. Vous pouvez obtenir des frais plus bas en fonction de votre commande et du montant que vous
allez mettre. Les autres sites ne facturent aucun frais.

Vous pouvez également consulter le modèle de fabricant-preneur du site, qui est également lié aux frais. Un
fabricant est une personne qui crée de la liquidité sur le marché en passant une commande. Si le fabricant joue un
long jeu, il est récompensé par des frais moins élevés.

D’autre part, un preneur est une personne qui utilise la liquidité sur le marché en faisant correspondre la
commande du fabricant. Un preneur rend donc le marché plus étroit. Certains sites offrent des frais de création de
0%. Pour les preneurs, le tarif standard est de 2%.

Il y a des frais spéciaux pour les gros commerçants et les comptes spéciaux. Vérifiez ces privilèges, surtout si vous
avez beaucoup d’argent à mettre sur la table.

 

Arnaques Crypto, Comment S’en Protéger ?

Alors que les bitcoins et les autres crypto-monnaies sont devenus plus populaires et ont attiré l’attention des
médias et des consommateurs, de nombreux nouveaux investisseurs sont apparus cherchant à tirer profit de la ruée
vers l’or numérique.

Comme beaucoup se souviennent lorsque le courrier électronique a commencé à devenir un incontournable de la
maison moderne, des escroqueries telles que le fameux « prince nigérian » ont commencé à apparaître et ont
coûté à des utilisateurs inexpérimentés des milliers de dollars et d’euros durement gagnés.
Ces mêmes escroqueries et tactiques malveillantes ont de nouveau fait leur tête, les cryptomonnaies étant de plus
en plus populaires et lucratives, il est de la responsabilité de chaque investisseur de s’assurer qu’il est informé
qu’il est impossible d’empêcher un site/ une personne frauduleux de voler son argent.

Bien que les bitcoins et les autres crypto-monnaies soient échangés depuis près de 10 ans maintenant, ce n’est que
récemment que de nombreux nouveaux utilisateurs ont pris conscience de la quantité incroyable de rendements
qu’ils peuvent voir sur leurs investissements. Il existe de nombreux sites qui permettent d’ acheter des bitcoins ,
mais il existe également un nombre croissant de plates-formes qui existent uniquement pour les clients fraudeurs.
Nous sommes dans un manque flagrant d’informations de la crypto-monnaie alors que les gouvernements et les
agences commerciales s’efforcent de comprendre les ramifications actuelles et futures de ce nouveau marché.

Toute personne qui utilise Internet aujourd’hui est inévitablement confrontée à des arnaques de logiciels
malveillants d’une certaine capacité.

Qu’il s’agisse d’un site frauduleux qui installe des logiciels nuisibles sur son ordinateur lors du téléchargement de quelque chose ou de sites frauduleux qui ont un caractère légitime jusqu’à ce qu’un utilisateur entre ses informations de paiement, le malware est un fléau omniprésent de l’ère numérique.
Lorsque l’utilisateur tente de coller le lien copié de l’endroit où il souhaite envoyer ses fonds, ce logiciel malveillant remplace le lien par une adresse qu’il contrôle, en envoyant l’argent dans les poches des fraudeurs.

Comme il est difficile de détecter si vous avez un pirate de presse-papiers jusqu’au moment de la transaction, les
utilisateurs doivent toujours vérifier deux ou trois fois que l’adresse qu’ils ont saisie pour envoyer leurs fonds est
correcte avant de traiter une transaction. La première arnaque de la liste est peut-être déjà familière, car elle a
également été largement utilisée pour cibler les clients des grandes banques.

Ce type d’escroquerie est appelé «phishing» lorsque vous recevez un courrier électronique non sollicité
qui semble provenir de votre banque – ou, dans ce cas, de votre fournisseur d’échange de cryptage ou de
portefeuille. Cet e-mail contient un lien menant à un site qui semble presque identique à l’échange ou au
portefeuille que vous utilisez habituellement, mais qui est en réalité un site frauduleux. Une fois que vous
avez entré les détails de votre compte sur cette page non officielle, les fraudeurs ont tout ce dont ils ont
besoin pour se connecter à votre compte réel et voler vos fonds.

 

Comment éviter les escroqueries par phishing:

 Vérifiez toujours les URL pour vous assurer que vous visitez le site Web authentique.

 Ne cliquez pas sur les liens suspects qui vous sont envoyés par courrier électronique.

 Ne divulguez jamais votre clé privée.

L’un des arnaques les plus apparentes des dernières années a été les faux échanges Bitcoin, c’est-à-dire des sites
qui se présentent comme des plateformes de trading légitimes mais qui volent à la place tous les fonds des
utilisateurs.

Consultez les forums, les critiques et les expériences des autres utilisateurs du site pour vous assurer que vous ne
communiquez pas vos informations ou votre argent à des fraudeurs. L’exemple classique en est un appel
téléphonique non sollicité ou un courrier électronique émanant de quelqu’un prétendant être avec l’IRS. Ce
fiscaliste fictif tentera de vous convaincre que vous devez de l’argent à l’IRS et que vous devrez faire face à une
action en justice si vous ne leur transférez pas une certaine quantité de bitcoins dans les meilleurs délais.

À la différence des deux arnaques susmentionnées, l’escroquerie «Man in the Middle» peut toucher des parties qui
ne cherchent même pas à échanger du Bitcoin. Dans l’escroquerie de Man in the Middle, l’escroc trouve un
innocent qui cherche à acheter quelque chose en ligne. L’escroc offre à l’intermédiaire un prix si bas pour son
objet recherché qu’il se précipite pour acheter et ne prend généralement pas le temps de bien réfléchir à sa
décision.

Étape 1: L’escroc trouve ensuite un tiers, quelqu’un en ligne qui cherche à vendre du Bitcoin. L’
escroc se présente comme un acheteur potentiel et reçoit les informations commerciales des tiers.

Étape 2: Le fraudeur prend ensuite les informations du vendeur de Bitcoin et les communique à
l’intermédiaire, en précisant qu’il s’agit du compte sur lequel il souhaite que le paiement soit
déposé. L’intermédiaire place ensuite son argent sur ledit compte en pensant qu’il a payé l’article.
il a cherché à acheter.

Étape 3: le vendeur de Bitcoins confirme à l’escroc qu’il a reçu le paiement et libère les Bitcoins
sur le compte de l’escroc. Après cela, l’escroc disparaît et l’intermédiaire se retrouve privé de son
argent et des biens qu’il s’attendait à acheter.

Ces types d’escroqueries peuvent être extrêmement difficiles à poursuivre, car de nombreux fraudeurs utilisent des
alias et des connexions cryptées qui les empêchent d’être retrouvés.
Il y a aussi le système de Ponzi qui attire encore trop souvent les investisseurs et qui souvent à un système qui
accepte la crypto-monnaie.

Au printemps 2017, OneCoin, une société basée à Mumbai, livrait un argumentaire de vente à une salle
d’investisseurs. Des officiers financiers indiens ont envahi la réunion et emprisonné 18 représentants OneCoin
pour avoir exploité un système de crypto-monnaie Ponzi.
Au moment de leur arrestation, OneCoin avait déjà transféré plus de 350 millions de dollars via un processeur de
paiement. Les investisseurs avaient été dupés par une combinaison de hausse des ventes enthousiaste, de
méconnaissance de la technologie à laquelle ils étaient confrontés et de beaucoup de couverture médiatique
positive (à la fois du projet et de la flambée des prix de la crypto-monnaie). Beaucoup de gens ont perdu beaucoup
d’argent. Un stratagème de Ponzi est une arnaque simple mais d’une efficacité alarmante qui attire les nouveaux
investisseurs avec la promesse de rendements exceptionnellement élevés.

Voici comment cela fonctionne: un promoteur convainc les gens d’investir dans leur projet. Ces investisseurs
initiaux reçoivent ce qu’ils croient être des rendements, mais sont en réalité des paiements de l’argent déposé par
les nouveaux investisseurs.

Désormais convaincus que le régime est légitime, les investisseurs qui ont reçu des versements versent une plus
grande part de leur argent dans le régime et encouragent les autres à faire de même. Tôt ou tard, le projet
s’effondrera lorsque le promoteur partira avec l’argent ou qu’il deviendrait trop difficile d’attirer de nouveaux
investisseurs.

Ces types de systèmes pyramidaux ne sont pas nouveaux et peuvent être faciles à repérer, mais cela n’a pas
empêché certains acheteurs de chiffrement d’être arnaqués lors d’une poignée d’incidents très médiatisés.
En janvier 2018, Bitconnect, la plateforme de prêt d’investissement de Bitcoin, a fermé ses services de
prêt et d’échange alors qu’elle était un stratagème de Ponzi. Lancée au début de 2017 avec des promesses
de retour pouvant atteindre 40% par mois, la plate-forme a rapidement attiré les critiques de la
communauté cryptographique et a rapidement attiré l’attention des régulateurs. Nous aimons penser que
nous sommes assez intelligents pour repérer une arnaque quand elle se trouve devant nous.

Mais la crypto-monnaie crée de nouvelles escroqueries, en utilisant le jargon et la technologie dont la plupart des
gens n’ont jamais entendu parler, et encore moins comprendre vraiment. Même comprendre les bases de la
technologie blockchain et des contrats intelligents est difficile pour le profane. De nombreux experts financiers
renommés ont également qualifié la crypto-monnaie d’arnaque, ce qui est une manipulation de l’honnêteté de
certains de ces experts à ce propos.

Tandis que certains comparent Bitcoin à d’autres investissements dans des valeurs refuges, telles que l’or, d’autres
pensent qu’il s’agit simplement d’un paradis pour les spéculateurs, mûr pour le pompage et le dumping. Bitcoin a
une capitalisation boursière de plus de 150 286 817 075 € au moment de la rédaction de cet article.

Il serait très difficile de manipuler directement le prix. Mais les altcoins plus petits sont extrêmement vulnérables
à une pompe et à un vidage standard. À bien des égards, les milliers de petites altcoins ont pris la place des actions
cotées en cents, bien qu’avec un avantage technologique. En outre, plusieurs groupes sont dédiés à cette pratique.
Ils tiennent un vote mensuel pour choisir un altcoin avec une minuscule capitalisation boursière et descendent. Les
offres de pièces de monnaie initiales (ICO) sont les IPO du monde de la crypto-monnaie.

Les startups de crypto-monnaie créent des offres de pièces de monnaie initiales afin de collecter des sommes
d’argent substantielles. Cependant, beaucoup d’entre eux surestiment considérablement la valeur de leur
démarrage. D’autres sont simplement des systèmes élaborés de pompage et de vidage, mais fort heureusement ce
n’est pas le cas de toute les crypto-moannies. La Securities and Exchange Commission (SEC) est extrêmement
prudente vis-à-vis des ICO.
Il offre les avertissements suivants: Il y a souvent un manque d’informations précises ou actuelles sur une pièce
de monnaie.

Des questions se posent souvent concernant l’exactitude des informations accessibles au public, y compris les
communiqués de presse et la couverture médiatique. Il existe des pratiques commerciales douteuses, telles que les
délits d’initiés, les manipulations de marché, etc. Bien entendu, cela ne protège pas toujours les investisseurs
potentiels des intrusions sur les ICO, comme nous l’avons déjà vu avec OneCoin.

En raison de l’hystérie du marché entourant les organisations internationales de bureau et du potentiel de profits
importants à court terme, de nombreux fraudeurs tentent de réaliser des bénéfices. Alternativement, les entreprises
annoncent leur ICO avant que la technologie ne soit vraiment prête. L’exploitation de minage en Cloud, donc le
Cloud Mining vous permet d’exploiter des crypto-monnaies telles que Bitcoin sans avoir à acheter le matériel
coûteux nécessaire pour le faire.

Il existe plusieurs services légitimes d’extraction en nuage qui permettent aux utilisateurs de louer de l’espace
serveur pour exploiter des pièces à un taux fixe. Cependant, il existe également de nombreuses escroqueries
d’exploitation de nuages.

Certains promettent des retours astronomiques (et invraisemblables) et ne divulguent pas une gamme de frais
cachés, tandis que d’autres sont des fronts pour les escroqueries Ponzi et sont simplement conçus pour vous
séparer de votre argent.

Posez-vous d’abord les questions objectives, voici quelques exemples :
Effectuez des recherches approfondies sur toutes les opérations d’exploitation dans les nuages avant de
vous inscrire.
 Est-ce qu’il utilise https?

 At-il une adresse minière publique?

 Depuis combien de temps existe-t-il dans les affaires?

 Pouvez-vous trouver des critiques légitimes d’autres utilisateurs?

 Le site a-t-il un nom de domaine enregistré?

 L’entreprise peut-elle fournir une preuve d’équipement?

Méfiez-vous des entreprises qui «garantissent» le très très gros profit.

Il existe des sites Internet spécialisés dans le référencement des arnaques. Grâce à ces sites, il suffit de taper une
adresse mail « suspecte » sur n’importe quel moteur de recherche pour tomber sur les détails d’un éventuel
signalement.

Consultez le site du FSMA, si vous avez un doute sur un site Internet, vérifiez si celui-ci est dans la liste,
visitez: https://www.fsma.be/fr/warnings/plateformes-de-trading-de-cryptomonnaies-attention-auxarnaques-1

Consultez ce site anglophone qui répertorie les arnaques utilisants les moyens de paiements avec la cryptomonnaies : http://www.scambitcoin.com/Error! Hyperlink reference not valid.
Cryptocurrency Army: leur mission est de vous protéger des fraudeurs, des criminels et des fraudeurs de toutes
sortes.

Ils évaluent les programmes de trading, les opportunités d’investissement et pour examiner tout ce qui
concerne les crypto-monnaies, principalement anglophone, consulter le site : https://www.cryptocurrencyarmy.com/
Les sites web frauduleux peuvent être signalés sur
www.internet-signalement.gouv.fr/
http://www.kimarnaque.fr/
https://www.signal-arnaques.com/

Nombre d’arnaques du Web émanent de Côte d’Ivoire et plus généralement de la partie Francophone de l’Afrique.
Si vous avez identifié votre arnaqueur comme faisant parti de ce secteur, n’hésitez pas à en informer le
gouvernement via ce site : https://cybercrime.interieur.gouv.ci/

Conclusion

La crypto-monnaie est un concept intéressant et passionnant qui a le pouvoir de modifier fondamentalement la
finance mondiale pour le meilleur. Cependant, bien que la crypto-monnaie repose sur des principes solides et démocratiques, elle reste un travail pratique et technologique en cours. Dans un avenir prévisible, le quasimonopole des États-nations sur la production de monnaie et la politique monétaire semble assuré.

En attendant, ceux qui utilisent la crypto-monnaie (et ceux qui sont intrigués par la promesse de la crypto-monnaie)
doivent rester attentifs aux limites pratiques du concept. Toute affirmation selon laquelle une crypto-monnaie donnée confère un anonymat complet ou une immunité vis-à-vis de la justice est digne d’un profond scepticisme, tout comme l’affirmation que les crypto-monnaies individuelles représentent des opportunités d’investissement à toute épreuve ou des couvertures d’inflation. En fin de compte, l’or est souvent considéré comme la meilleure protection contre l’inflation.